Les amis du théâtre de la liberté de Jénine

En Inde, le projet "Freedom Jatha"

lundi 18 janvier 2016

L’équipe Freedom Jatha est en tournée depuis le 18 décembre 2015 dans onze villes indiennes pour donner plus de 30 représentations devant des publics multiples.

Le cœur du projet Freedom Jatha est la pièce Hamesha Samida dont le titre signifie « Résolus pour toujours », production conjointe du Freedom Theatre de Jénine et du théâtre indien Jana Natya Manch.
Cette pièce est le résultat de la première collaboration théâtrale entre l’Inde et la Palestine.
L’aventure de Freedom Jatha a commencé en octobre 2015 lorsque le Freedom Theatre de Jénine est arrivé en Inde pour un programme intensif et varié : ateliers avec quelques-uns des principaux pratiquants du théâtre en Inde, interactions avec des étudiants, des artistes et des militants, déplacements sur le terrain et répétitions.

À Jhandapur, le 1er janvier 2016, Hamesha Samida a été joué dans le cadre de l’hommage annuel à Safdar Hashmi, cofondateur du théâtre Jana Natya Manch tué sur scène en 1989. Vingt-sept ans après, le Freedom Theatre de Jénine a eu l’honneur de jouer en sa mémoire en compagnie de ses camarades.
À Mumbai (Bombay), l’équipe Freedom Jatha a joué dans quatre lieux différents, dont une représentation devant un public d’environ 2500 personnes. Après le Kerala, les étapes suivantes de la tournée sont Hyderabad (Haidarabad), Kolkata (Calcutta), Patna et Bengaluru (Bangalore).
La pièce a déjà suscité de nombreuses conversations sur le théâtre, la résistance et la liberté. Les rencontres abondent en conversations passionnantes, en écoutes attentives et en questions pénétrantes.
Les membres du Freedom Theatre de Jénine et du Jana Natya Manch sont touchés au plus haut point par l’amour, le soutien et la solidarité dont ils ont bénéficié partout : « Tant d’amis ont travaillé si dur pour que chaque étape de la tournée prenne une valeur particulière pour l’équipe Freedom Jatha. Notre reconnaissance envers eux et envers tous ceux que nous avons rencontrés va au-delà des mots ! »

« Nous, les Palestiniens, nous avons une relation particulière avec l’Inde. Les gens d’ici, surtout ceux des générations les plus âgées, savent ce que cela signifie de subir l’oppression. Nous nous battons pour la liberté, comme vous l’avez fait. Nous connaissons l’histoire de Gandhi et de sa résistance. Nous ressentons à son égard un immense respect. Je suis triste que le gouvernement indien actuel soutienne Israël en raison de considérations économiques. Mais je sais que cela ne représente pas la rue indienne." - déclaration de Faisal Abu Alheja du Freedom Theatre de Jénine au journal The Hindu.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 186 / 59291